Charanoïa.
Un chat porte-bonheur.

chat noir aux yeux jaunes, superstition
Collection des chats philosophes. N°7 Charanoïa.

L’humain : Aïe! Un chat noir, il va m’arriver malheur… Ouste! Hors de ma vue!
Le chat : Sais-tu que dans de nombreux pays, on dit que me voir porte bonheur?

L’humain : Mais non… Vite, un signe de croix pour conjurer le mauvais sort! Toi, tu es le diable en personne!
Le chat : C’est qui, le diable?
L’humain : Peut-être que tu n’as pas besoin de savoir qui est Satan pour m’attirer les foudres du ciel!
Le chat : Ne crois-tu pas que ta superstition te conditionne?
L’humain : Ta-ta-ta, c’est connu depuis des siècles que les chats noirs apportent le mauvais œil!
Le chat : Oui, il y a tant d’autres croyances aussi. Que les ailerons de requins ont des vertus thérapeutiques, que la poudre de corne de rhinocéros traite le cancer, que la bile d’ours soigne les problèmes de foie, que la liqueur d’os de tigre donne force et vigueur, etc., etc.…
L’humain : Mais en tout cela je ne crois pas, moi. Je ne vais pas tuer ou mutiler des animaux.

Le chat : La superstition tente d’expliquer l’inexplicable, les coïncidences, les imprévus, les aléas de la vie; bref, les hasards favorables ou défavorables. Certaines croyances prétendent apporter des solutions, des remèdes aux coups du sort.

Mais dans le fond, ce sont ces croyances qui portent malheur.

Laisser un commentaire