Chabitude

Un chat qui bouscule sa routine.

chat yeux mi-clos
30 x 40 cm

L’humain : A qui tu parles ?
Le chat : À mes habitudes. Je les ai personnifiées, elles s’appellent Robert.

L’humain : Quelle drôle d’idée ! Et je peux savoir comment tu en es arrivé à donner un prénom à tes habitudes ?
Le chat : Maintenant que tu restes tous les matins à la maison, tu as bousculé mon Robert. Il ne trouve plus ses repères et c’est pas plus mal !
L’humain : Ha bon ! Et que reproches-tu donc à ton Robert ?
Le chat : A cause de son assurance et de son tempérament attractif, je répète sans cesse les mêmes choses aux mêmes moments, sans plus me poser de questions. Par exemple, je filais dormir dans ton lit tout chaud dès que tu partais le matin. Maintenant que tu te lèves plus tard, je m’étends sur le canapé devant la fenêtre. J’ai découvert avec émerveillement qu’un petit renard venait se régaler dans ma gamelle du jardin. Je ne l’aurais jamais aperçu avec Robert.
L’humain : Ça alors ! Je t’avoue que moi aussi j’aurais un Robert à ébranler. Ma dépendance au téléphone portable par exemple. Mais mon Robert me pousse au sport le jeudi, il n’a pas que des mauvais côtés.

Le chat : J’en suis arrivé à la même conclusion. Je ne vois pas Robert comme un ennemi, il est généralement reposant et il jalonne mes journées. Néanmoins, d’avoir personnifié mes habitudes en Robert me rend attentif à son influence sur mon quotidien.

Cet article a 2 commentaires

  1. Blondiaux Pierre-Elie

    Le chat rive Harry à l’écran et moi avec… Une personne alité sécha dans le grenier ou les souris recommence à danser… Le chien ne doit plus grogner… Quand le chat rogne ses griffes, il est temps de chasser bien… Félicitations,très beaux dessins très inspirants… Très très très et pas châtré de l’imaginaire…

  2. Corinne Mauron

    Quel charivari votre texte! J’ai eu un énorme plaisir à vous lire, même si je n’ai pas tout compris. Il y a une sacré personnalité dans votre grenier, où se cache sans doute aussi quelques souris dansantes 😉 J’ai passé un bon moment en votre compagnie. Merci!

Laisser un commentaire